Visite de la ministre de l’économie chez SÜLZLE KOPF à Sulz

Force d’innovation en milieu rural

 

Un exemple remarquable de la force d’innovation en milieu rural. C’est en ces termes que Nicole Hoffmeister-Kraut a qualifié le groupe SÜLZLE. La ministre de l’économie, du travail et du logement de Bade-Wurtemberg était reçue le 7 février 2018 avec une délégation de la chambre de commerce et de l’industrie (IHK) dans les locaux de la Sülzle Kopf GmbH à Sulz-Bergfelden.

Andreas Sülzle a présenté le groupe de sociétés sous la devise « Stahl, Energie, Ideen » (acier, énergie, idées). Grâce à la croissance organique et aux reprises, le groupe peut aujourd’hui compter sur plus de 850 collaborateurs. « Aujourd’hui encore, l’acier reste notre principal pilier, mais depuis 2008, notre croissance se fait essentiellement, grâce au rachat de la société Kopf GmbH, dans le domaine des techniques environnementales », a expliqué Monsieur Sülzle. Des produits et des solutions de domotique et des technologies novatrices dans le domaine du séchage des boues et de leur traitement thermique pour la récupération de gaz utile permettent à l’entreprise de créer de nouvelles références.

Outre la force d’innovation du groupe SÜLZLE, les thèmes abordés lors de cette rencontre tournaient autour de la qualification de la main d’œuvre et de la « construction durable 4.0 ». Andreas Sülzle a encouragé le gouvernement du Land à se pencher lui aussi sur ce sujet. Thomas Albiez, directeur général de l’IHK Schwarzwald-Baar-Heuberg, a noté le difficile grand écart que doivent gérer les entreprises dans la situation actuelle : « Elles doivent cultiver l’ancien modèle économique tout en en bâtissant un nouveau capable de subsister. » Madame Hoffmeister-Kraut a assuré qu’elle faisait son possible pour accélérer la stratégie de numérisation du gouvernement du Land : « Garantir à l’industrie des conditions-cadres favorables pour la transformation numérique fait partie des tâches importantes du gouvernement du Land. » Et elle considère des initiatives comme celles du groupe SÜLZLE comme très utiles.

Sur la question de la qualification de la main d’œuvre, tous étaient d’accord pour dire que la formation en alternance en constituait la condition essentielle. « Il s’agit de l’un des grands avantages concurrentiels de l’industrie allemande », a estimé Madame Hoffmeister-Kraut. Dans ce domaine aussi, le groupe SÜLZLE a un rôle de leadership, car il offre des postes de formation dans onze métiers technico-commerciaux et industriels. Cet engagement est pour Monsieur Albiez la preuve que les PME de la région donnent tout pour façonner l’avenir.

Sülzle Nutzeisen étaient le sponsor des maillots

Sülzle Nutzeisen étaient le sponsor des maillots pour la „FutureSport Kinderfußballtag” au 19 Décembre 2017, une journée football organisée pour les enfants à l’école primaire de Sulz-Muehlheim.

Pendant un jour des entraîneurs professionnels ont rendu possible aux enfants d’étendre et améliorer leurs talents de football. À la fin de la journée, toutes les participants sont convenus qu‘un tel événement sportif doit absolument être répété.

Le GROUPE SÜLZLE récompensé

Finaliste du Grand prix des moyennes entreprises 2017

Samedi dernier à Wurtzbourg (Allemagne), le GROUPE SÜLZLE a été désigné finaliste du Grand prix des moyennes entreprises. Le concours inter-entreprises initié depuis 1995 par la fondation Oskar Patzelt est considéré comme le porte-étendard de la marque « Made in Germany » et compte en Allemagne parmi les récompenses les plus convoitées dans le domaine de l’économie.

La remise des prix eut lieu le 30 septembre à l’hôtel Maritim de Wurtzbourg. Les finalistes et lauréats pour les régions de Bavière, Bade-Wurtemberg, Hesse et Thuringe ont été honorés dans le cadre d’une soirée de gala où étaient présentes de nombreuses personnalités du monde politique, économique et médiatique. Le GROUPE SÜLZLE implanté à Rosenfeld faisait, lui aussi, partie des finalistes 2017. L’associé-gérant Andreas Sülzle reçut la récompense en main propre. Fondée il y a 136 ans, cette entreprise familiale gérée aujourd’hui par la 4e génération comprend cinq domaines d’activité : SÜLZLE Stahlpartner (acier), SÜLZLE Nutzeisen (fonte de rebut), SÜLZLE KOPF, SÜLZLE KLEIN et SOTRALENTZ CONSTRUCTION.

L’objectif du concours est de promouvoir le respect de la responsabilité entrepreneuriale, l’indépendance et le réseautage des moyennes entreprises.

La compétition annuelle ne se préoccupe pas de la réussite économique ou du nombre d’employés ou d’inventions. Elle évalue une entreprise dans sa globalité et au vu de son rôle dans la société.

Les critères du concours sont les suivants:

  • évolution complète de l’entreprise
  • création et maintien des emplois et des places de formation
  • modernisation et innovation
  • engagement dans la région
  • marketing, service après-vente et proximité avec les clients

Les participants étaient des entreprises venant de l’industrie, des services, du commerce, de l’artisanat et des professions indépendantes. Principale particularité du prix : les entreprises ne peuvent pas poser elles-mêmes leur candidature, elles doivent être proposées par des tiers. En 2017, 4 923 ont été nominées en tout pour le concours. « Face au nombre impressionnant de participants, nous sommes d’autant plus honorés de faire partie des moyennes entreprises les plus florissantes d’Allemagne. Sans oublier que notre entreprise a été proposée par des personnes extérieures », se réjouissent Heinrich et Andreas Sülzle, tous deux associés-gérants du groupe SÜLZLE. « Aucun autre concours économique en Allemagne n’atteint une résonance aussi importante et qui perdure pendant des années. C’est pourquoi nous sommes si fiers d’avoir reçu cette récompense. »

SÜLZLE Stahlpartner ouvre un nouvel atelier de cintrage à Seelze

Avantages pour les clients de la région d’Hanovre

SÜLZLE Stahlpartner ouvre une nouvelle filiale à Seelze au 1er août. En novembre dernier déjà, le spécialiste de l’acier d’armature a acquis un terrain de 70 000 m² de la société Klöckner Stahl- und Metallhandel GmbH. Un atelier de cintrage moderne et performant va maintenant être implanté sur ce terrain. Ce nouveau site permet à SÜLZLE Stahlpartner d’élargir son réseau. Les clients et partenaires de projets de la région d’Hanovre et de toute la Basse-Saxe profitent d’un service de livraison plus rapide et plus flexible.

Ce vaste terrain compte déjà des bâtiments administratifs, plusieurs entrepôts ainsi que des grues sur les surfaces libres. Une partie du bâtiment était louée au préalable à la société ThyssenKrupp GfT Bautechnik GmbH et abritait le centre de service après-vente avec son propre entrepôt. “Les avantages sont considérables à nos yeux”, explique Heinrich Sülzle, associé-gérant du groupe SÜLZLE. “Nous pouvons utiliser les structures et capacités présentes pour notre nouvelle filiale et nous ne devons pas partir de zéro avec notre atelier de cintrage.”

“La vente du bâtiment est un atout pour la région et le développement du site économique de Seelze”, souligne le maire de la ville de Seelze, Detlef Schallhorn.

SÜLZLE KLEIN fournit une installation de séchage à l’entreprise de réutilisation des boues d’épuration BioSolid

Utilisation durable des boues d’utilisation

La société SÜLZLE KLEIN, spécialiste de l’épaississement, du drainage et du séchage des boues d’épuration, a été mandatée par BioSolid, une entreprise de traitement des déchets du nord de l’Allemagne. La société fournit une installation de séchage à bandes de type Pro-Dry® E 2/11 pour le site de Ladbergen dans laquelle les boues en provenance de différentes stations d’épuration seront traitées pour la récupération thermique et le recyclage des matières. Le processus innovant permet une utilisation durable des produits résiduaires, notamment pour la production d’énergie.

Le sécheur à bandes de SÜLZLE KLEIN doit extraire une majeure partie de l’eau résiduelle de plus de 18 000 tonnes de boues d’épuration par an. Le résidu sec augmente alors d’environ 22 % à au moins 90 %. Non seulement les boues restantes sont nettement plus légères et plus compactes mais elles peuvent également être réutilisées : BioSolid les utilise pour la production d’électricité et de chaleur dans les centrales et pour la co-incinération dans les cimenteries. “Un système autonome est ainsi généré, celui-ci permettant une utilisation pertinente et durable d’un produit qui est à la base non désiré” se réjouit Björn Wunderlich, gérant de SÜLZLE KLEIN GmbH, lors de la signature du contrat

Le sécheur est chauffé avec la chaleur résiduelle provenant d’une centrale de cogénération située à proximité si bien que les boues d’épuration peuvent être séchées sans émissions de CO2. Les boues sont réceptionnées dans une fosse souterraine et la matière séchée est directement chargée sur place dans des containers. L’installation fonctionne sous dépression et est entièrement encapsulée. L’air extrait est purifié d’un point de vue chimique et biologique conformément à l’état de la technique et sa chaleur est également utilisée pour réchauffer l’air frais. “L’on garantit ainsi une utilisation efficace d’un maximum d’énergie tout comme la protection de l’environnement contre les substances nocives et les odeurs nauséabondes”, explique Björn Wunderlich.

La construction d’une deuxième ligne de séchage est prévue pour l’avenir. “Avec ses compétences en matière de traitement des boues d’épuration, SÜLZLE KLEIN représente pour nous le partenaire idéal pour ce projet”, soulignent les gérants de Biosolid GmbH, Dr. Günter Fehr et Peter Lüchtenborg.

Coulage du béton du premier pied d’une colonne à évasement pour la future gare de Stuttgart

SÜLZLE fournit des formes de cintrage spécifiques pour Stuttgart 21

Les travaux de la nouvelle gare souterraine de Stuttgart avancent : le coulage du béton du premier pied d’une colonne à évasement a eu lieu fin juin, le béton coulé ayant été décoffré avec succès. Les 28 colonnes à évasement porteront le toit ainsi que les immenses “yeux de lumière” de la future gare. Chaque colonne est une prouesse en ce qui concerne l’armature. L’entreprise de construction compétente, l’Ed. Züblin AG, a fait appel à SÜLZLE Stahlpartner en tant que spécialiste des formes de cintrage spécifiques et de la précision de cintrage. Un atelier de cintrage a été spécialement aménagé à quelques kilomètres du chantier, sur le site SÜLZLE à Denkendorf, dans le cadre de ce projet. “Il s’agit de la plus grosse commande de l’histoire de l’entreprise”, souligne l’associé-gérant Heinrich Sülzle. “Je suis convaincu que nous allons ensemble résoudre avec succès les défis liés à la technique de construction”.

Le projet ferroviaire Stuttgart-Ulm (connu également sous le nom Stuttgart 21) est l’un des plus gros projets de construction en Allemagne. L’élément majeur du chantier est la transformation de la gare centrale de Stuttgart qui est actuellement une gare terminus en une gare souterraine de passage. Des quantités énormes d’acier d’armature ont été montées dans les fondations, les dalles au sol, les murs, les piliers et les plafonds du bâtiment ainsi dans les nombreux tunnels ferroviaires afin que ceux-ci puissent supporter sans problème les charges statiques élevées comme les forces de traction et de pression. Dans le cadre de ce projet de grande envergure, SÜLZLE Stahlpartner fournira jusqu’en 2021 environ 68 000 tonnes de barres d’armature, treillis d’armature en acier, 100 000 raccords vissés et écarteurs.

Les imposantes colonnes à évasement sont une caractéristique importante du hall de la gare souterraine. Elles supporteront le toit et laisseront passer la lumière du jour. Après les tests réalisés fin 2015 sur une pièce-échantillon d’une telle colonne quant à sa résistance, sa couleur et sa finition de surface, l’atelier de cintrage de la société SÜLZLE Stahlpartner à Denkendorf est entré dans la phase décisive. L’acier d’armature pour la première partie de la colonne de six mètres de haut qui correspond au pied à évasement représentait un véritable défi : les interminables barres qui ne dépassent pas l’épaisseur d’un doigt sont cintrées en toute précision dans la position souhaitée, ceci non seulement à plat, mais en trois dimensions. “Ceci est absolument inhabituel pour l’acier d’armature”, explique l’associé-gérant Heinrich Sülzle. “Nous explorons ici les limites du possible”.

Environ 350 tonnes d’acier d’armature se trouvent dans la première colonne à évasement dont le diamètre est d’environ 32 mètres dans la partie supérieure. SÜLZLE a travaillé plusieurs mois sur les formes de cintrage et a investi à cet effet dans de nouvelles machines de cintrage. Pendant ce temps, la prochaine colonne à évasement est à l’ordre du jour sur cet immense chantier. Certaines parties de l’échafaud de renforcement sont déjà posées. Le béton doit être coulé en août.

Le projet ferroviaire Stuttgart 21 est la plus grosse commande que l’entreprise SÜLZLE ait reçue de toute l’histoire de l’entreprise, c.-à-d. depuis plus de 136 ans. Il démontre que la logistique peut être décisive. “Pour les commandes de cette ampleur, il s’agit souvent de mettre à disposition de grandes quantités d’acier en flux tendu sur le chantier”, décrit Heinrich Sülzle. “Avec notre propre parc automobile et notre atelier de cintrage S21 situé à proximité à Denkendorf ainsi que nos autres sites situés dans la région à Dußlingen, Pforzheim, Dornstetten et Rosenfeld, nous sommes néanmoins préparés au mieux pour mener à bien cette tâche.” SÜLZLE Stahlpartner fait partie des leaders en Allemagne dans le négoce de l’acier d’armature et le cintrage avec ses douze sites et une entreprise partenaire à Aichach. En outre, l’entreprise est en contact direct avec de nombreuses aciéries à l’échelle internationale.

SÜLZLE Stahlpartner approvisionne le projet ferroviaire Stuttgart 21 (photo : Achim Birnbaum)

Décoffrage du premier pied d’une colonne à évasement (photo : Achim Birnbaum)

Les “yeux de lumière” laissent pénétrer la lumière du jour (image : Deutsche Bahn)

Le TSG Balingen et le groupe SÜLZLE poursuivent leur partenariat de longue date

SÜLZLE, sponsor principal, prolonge son contrat

Les footballeurs du TSG Ballingen et le groupe SÜLZLE poursuivent leur collaboration de longue date. Le sponsor principal et sponsor des maillots a prolongé son contrat de trois années supplémentaires lors de la conférence de presse d’hier sur le site principal de Rosenfeld.

“Cette durabilité associée à nos attaches régionales et aux valeurs concrètes du club et de l’entreprise rend notre partenariat si authentique”, souligne l’associé-gérant Heinrich Sülzle. “Nous sommes ravis de pouvoir accompagner la première équipe ambitieuse entourée de l’excellente équipe d’entraîneurs dirigée par Ralf Volkwein ainsi que les juniors pour une prochaine saison riche en succès”, poursuit Heinrich Sülzle.

Uwe Haußmann, président de la division de foot TSG, se réjouit également de cet engagement : “Le TSG Balingen est très fier du partenariat stratégique qui nous lie depuis 2009 à notre sponsor principal, le groupe SÜLZLE. Les deux partenaires n’ont cessé de croître depuis le début de leur partenariat, le groupe SÜLZLE certainement à un rythme encore plus soutenu. Avec un engagement prolongé de 3 années supplémentaires, le TSG a désormais l’occasion de passer à l’étape suivante avec une grande sécurité en matière de planification. Nous remercions Heinrich et Andreas Sülzle pour notre étroite collaboration et nous nous réjouissons des 3 prochaines années”.

Outre la prolongation du contrat, les tricots du nouveau fournisseur ERIMA conçus à titre individuel ont également été présentés. Le TSG Balingen est le fleuron du football dans le district local. Il est synonyme de développement sportif durable basé sur des activités de jeunesse de qualité.