Visite de la ministre de l’économie chez SÜLZLE KOPF à Sulz

Force d’innovation en milieu rural

 

Un exemple remarquable de la force d’innovation en milieu rural. C’est en ces termes que Nicole Hoffmeister-Kraut a qualifié le groupe SÜLZLE. La ministre de l’économie, du travail et du logement de Bade-Wurtemberg était reçue le 7 février 2018 avec une délégation de la chambre de commerce et de l’industrie (IHK) dans les locaux de la Sülzle Kopf GmbH à Sulz-Bergfelden.

Andreas Sülzle a présenté le groupe de sociétés sous la devise « Stahl, Energie, Ideen » (acier, énergie, idées). Grâce à la croissance organique et aux reprises, le groupe peut aujourd’hui compter sur plus de 850 collaborateurs. « Aujourd’hui encore, l’acier reste notre principal pilier, mais depuis 2008, notre croissance se fait essentiellement, grâce au rachat de la société Kopf GmbH, dans le domaine des techniques environnementales », a expliqué Monsieur Sülzle. Des produits et des solutions de domotique et des technologies novatrices dans le domaine du séchage des boues et de leur traitement thermique pour la récupération de gaz utile permettent à l’entreprise de créer de nouvelles références.

Outre la force d’innovation du groupe SÜLZLE, les thèmes abordés lors de cette rencontre tournaient autour de la qualification de la main d’œuvre et de la « construction durable 4.0 ». Andreas Sülzle a encouragé le gouvernement du Land à se pencher lui aussi sur ce sujet. Thomas Albiez, directeur général de l’IHK Schwarzwald-Baar-Heuberg, a noté le difficile grand écart que doivent gérer les entreprises dans la situation actuelle : « Elles doivent cultiver l’ancien modèle économique tout en en bâtissant un nouveau capable de subsister. » Madame Hoffmeister-Kraut a assuré qu’elle faisait son possible pour accélérer la stratégie de numérisation du gouvernement du Land : « Garantir à l’industrie des conditions-cadres favorables pour la transformation numérique fait partie des tâches importantes du gouvernement du Land. » Et elle considère des initiatives comme celles du groupe SÜLZLE comme très utiles.

Sur la question de la qualification de la main d’œuvre, tous étaient d’accord pour dire que la formation en alternance en constituait la condition essentielle. « Il s’agit de l’un des grands avantages concurrentiels de l’industrie allemande », a estimé Madame Hoffmeister-Kraut. Dans ce domaine aussi, le groupe SÜLZLE a un rôle de leadership, car il offre des postes de formation dans onze métiers technico-commerciaux et industriels. Cet engagement est pour Monsieur Albiez la preuve que les PME de la région donnent tout pour façonner l’avenir.

SÜLZLE KOPF Anlagenbau stellte eine 12-Kammer-Spänesiloanlage im österreichischen Dornbirn auf

Silo à copeaux de 12 chambres