S.H.A.R.E

Empowerment.
Responsibility.
Activation.
Self Help.

Programme d’apprentissage pour les jeunes – UNE CHANCE POUR LES JEUNES AU GHANA

Le chômage des jeunes est un gros problème au Ghana. Les jeunes, en particulier ceux qui sont pauvres et défavorisés, restent sans perspective et sans espoir. Les jeunes femmes sans éducation ni travail sont particulièrement vulnérables aux grossesses prématurées et à la pauvreté qui en résulte. Les jeunes hommes, quant à eux, courent un risque accru de basculer dans la criminalité. Le programme d’apprentissage pour les jeunes (Youth Apprenticeship Programme, YAP) donne à ces jeunes la possibilité de suivre une formation professionnelle de trois ans dans un métier qualifié et d’obtenir une qualification reconnue par l’État. Cette formation leur permet d’avoir un quotidien structuré et des perspectives d’avenir. Une formation d’accompagnement portant sur les bases du commerce ainsi que sur leurs compétences sanitaires et sociales permet aux jeunes de devenir des travailleurs qualifiés. Avec l’examen final officiel au Ghana, ils reçoivent une licence professionnelle reconnue par l’État.

Objectifs du projet

  • FORMATION PROFESSIONNELLE

    Sur une période de trois ans, le projet permet à 100 jeunes défavorisés d’apprendre un métier et de devenir ainsi économiquement productifs et financièrement indépendants.

  • LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

    Grâce à l’acquisition de compétences sociales et à une expérience professionnelle concrète, ces 100 jeunes sont soutenus dans leur développement personnel.

  • LA CRÉATIVITÉ, LA PERSÉVÉRANCE ET L’ESPRIT D’ENTREPRISE

    Les jeunes sont renforcés dans leur créativité et leur endurance ainsi que dans leur pouvoir de décisionen matière d’entreprise.

  • EMPLOI OU PETITE ENTREPRISE

    Après une formation réussie, les jeunes sont aidés à trouver un emploi ou à créer leur propre petite entreprise grâce à un prêt volontaire de démarrage.

SÜLZLE soutient S.H.A.R.E.

Par notre soutien à la Fondation S.H.A.R.E., nous souhaitons contribuer à offrir aux jeunes adultes des régions les plus pauvres une perspective qui peut avoir un impact durable sur leur vie. Le concept de la Fondation S.H.A.R.E. nous convainc par un objectif clair et une mise en œuvre dans laquelle les jeunes sont au centre de l’action et reçoivent aide et soutien sans détours et par le biais de partenaires locaux. Et ce, non seulement de manière sélective, mais sur toute la période de leur éducation et même au-delà. Nous sommes fiers de participer à un projet aussi important et utile.

To the complete S.H.A.R.E donor report (German)

SÜLZLE Group fait don de 14 000 € à la Fondation S.H.A.R.E.

Donation à l’occasion du 140e anniversaire du groupe SÜLZLE

 

À l’occasion du 140e anniversaire du groupe SÜLZLE, la Fondation S.H.A.R.E. reçoit un don de 14 000 € pour offrir une perspective aux jeunes adultes des régions les plus pauvres. Le centre de réinsertion interreligieux de Gurku/Nigéria a été établi grâce à de nombreuses années de coopération entre S.H.A.R.E. et ses partenaires nigérians afin de créer un refuge pour les personnes migrantes entre le nord du pays dominé par les musulmans et le sud dominé par les chrétiens.

Plus précisément, ce projet prévoit la création et la construction d’un village de réfugiés pour les personnes migrantes à l’intérieur de leur propre pays, qui ont dû fuir la violence cruelle de l’organisation terroriste Boko Haram dans le nord du Nigeria. Des premières mesures d’aide d’urgence, d’autres besoins se sont rapidement développés pour permettre aux nombreuses personnes persécutées de se réinstaller dans le sud du pays. S.H.A.R.E. a commencé avec 10 familles ; aujourd’hui, plus de 1 400 réfugiés y vivent, dont principalement des veuves, des orphelins et des enfants. Entre-temps, le camp de réfugiés interreligieux et autogéré est devenu un modèle de gestion réussie des conflits, car les réfugiés vivent pacifiquement avec la communauté hôte et les Fulani (bergers).

Depuis le début du projet, de nombreuses mesures de secours ont déjà été mises en œuvre. Il s’agit notamment de la construction d’habitations simples et d’une infrastructure fonctionnelle, de la mise en place de soins médicaux de base ainsi que de thérapies traumatiques, car de nombreux réfugiés sont gravement traumatisés par les terribles expériences qu’ils ont vécues, telles que des exécutions, des viols ou des meurtres de masse. Grâce à ce don, SÜLZLE peut contribuer à la mise en œuvre de nouvelles mesures de secours à Gurku.

S.H.A.R.E.
online

Web
Facebook
Instagram
Twitter